Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a dit certains pays, dont l'Arabie saoudite et le Qatar, ont favorisé la victoire de comploteurs contre le gouvernement légal d'Erdogn.

"Certains pays comme l'Arabie Saoudite et le Qatar ne détestaient pas que le putsch se serait renforcé , une question qui exige de plus en plus la contemplation'', a cité Zarif, un membre du parlement iranien, Akbar Ranjbarzadeh.Selon la persse iranienne, Zarif avait tenu ces discours dans une session parlementaire.

Le ministre iranien des Affaires étrangères avait condamné " tous coups d'Etat partout dans le monde" et estime que les gens devraient jouer un rôle actif dans une démocratie.

S'adressant au parlement iranien, Zarif a condamné certains Etats pour ne pas prendre une position claire sur le coup d'Etat en Turquie.

Selon Behrooz Nemati, un autre membre du parlement iranien, Zarif a également parlé de la récente attaque terroriste à Nice, en France, qui a tué au moins 90 personnes et blessé 120 autres.

L'évaluation du ministère des Affaires étrangères sur  attentat de Nice est que les deux récents incidents terroristes  en France ne sont pas tant liés à la religion et leurs auteurs sont les deuxièmes et troisièmes générations d'immigrants en provenance  qui vivent en France et en quelque sorte ont voulu effectuer une vengence sociale.