Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez est revenu sur un engagement de son prédécesseur socialiste en renonçant à financer un institut culturel musulman à Lyon, au motif que des pays étrangers pourraient venir s’immiscer dans son fonctionnement futur. Ce projet est soutenu par le respecté recteur de la Grande mosquée de Lyon, Kamel Kabtane.

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez est revenu sur un engagement de son prédécesseur socialiste en renonçant à financer un institut culturel musulman à Lyon, au motif que des pays étrangers pourraient venir s’immiscer dans son fonctionnement futur. Ce projet est soutenu par le respecté recteur de la Grande mosquée de Lyon, Kamel Kabtane.

https://youtu.be/7Uqa1MzGnZE

Cette décision a été accueillie avec « amertume » par M. Kabtane. Il dénonce une « décision politique ». Pour lui, « on est en train de faire payer aux musulmans ce qui se passe en France et dans le monde ».

Dans l’entourage de Laurent Wauquiez, on justifie cette décision par le budget prévisionnel de 8,8 millions d’euros hors taxes présenté à la région par M. Kabtane, le 19 avril. Et qui prévoit un financement de l’Algérie et de l’Arabie saoudite de 2 millions chacun.

Laurent Wauquiez a laissé transparaître son islamophobie à travers des amalgames très dangereux. En effet, le politique a pensé l’indécence très loin en faisant bien comprendre à son public que c’était bien la notion de culture « islamique » qui le gênait et non le projet lui même. Celui-ci a également attaquer directement l’Algérie en l’accusant de « tisser des réseaux à l’ombre de nos mosquées »laissant entendre que les mosquées en France étaient en quelques sortes des postes avancés de pays étrangershostiles en France.

Laurent Wauquiez oublie certainement que les 10 millions de musulmans en France sont en droit d’exiger que leurs impôts avec lesquels il est payé soient également alloués à des projets qui leur ressemblent et qui rassemblent.

Il est à noter que tous les projets financés par quelques pays étrangers que ce soit en France sont accueillis avec grands plaisirs par nos politiques tant qu’ils n’ont rien … d’arabe ou d’islamique.