Cela s’est passé dimanche dernier à Shizuoka, une petite ville du nord-est du Japon. L’association musulmane locale a offert un ftour aux Japonais non musulmans. Grands et petits, tous étaient au rendez-vous. Outre la mini-plénière sur l'islam et la dégustation de bons petits plats, la soirée a été meublée par des ateliers de port de foulard et de henné, entre autres.

« Nous voulions leur expliquer ce que c’est que le ramadan et comment jeûner. L’événement a été d’un grand succès », déclare à Yabiladi le président de l'association musulmane de Shizuoka, Yassine Essaidi, un Japonais d’origine marocaine.

Pour mémoire, l’association des musulmans de Shizuoka porte le projet de construction d’une mosquée dans cette ville qui compte environ 500 musulmans dont M. Essaidi est le seul d’origine marocaine. Cette mosquée serait l’une des plus grandes du Japon et le président de l’association a récemment appelé le Maroc à « saisir cette opportunité ».