Sofinee et Jamal, un couple de malaisiens venu d’Angleterre avec leurs enfants nourrit plus de 1000 personnes par jour à Calais.

près avoir organisé une collecte de fonds auprès de leurs amis et proches parents, le couple musulman part quelques jours à Calais pour voir comment ils pourraient apporter de l’aide. La faim est un calvaire de trop pour tous ces réfugiés souffrant déjà du froid, livrés à eux-mêmes après avoir traversé le pire pour fuir. Se laver les mains avec de l’eau chaude, se faire un thé est déjà assez compliqué. Sofinee rappelle alors :«Un homme qui a faim est un homme énervé». Remplir son estomac est pour eux la pus grosse bataille. Celle de tous les jours.

5 jours sur place suffisent pour les amener à prendre la décision de fournir le camp de Calais en gazinières. Alors que l’argent qu’ils avaient apporté était censé les aider à acheter les 20 premières gazinières, ils achètent des fruits et légumes frais pour commencer à nourrir tout le monde. La fois d’après c’est avec leur voiture chargée de 16 gazinières qu’ils reviennent. Ils se renseignent et unissent leurs efforts avec les volontaires déjà sur place, venus de toutes part. La mobilisation prend forme, et l’action «Une cuisine à Calais» est née.

Cela fait maintenant 7 mois que le couple est sur place. Il a élaboré un plan de réapprovisionnement en gaz pour les bonbonnes de chaque cuisine dans le camp pour les mois à venir. C’est une action à long terme qu’ils essaient de mener tant bien que mal avec leurs propres économies, l’aide de généreux donateurs, et celle des volontaires qui se relaient.

En parallèle de cette autonomie qu’ils essaient d’apporter, «Kitchen in Calais» c’est plus de 1000 repas par jour qu’ils cuisinent eux-mêmes, et servent aux réfugiés. Ils sont la preuve qu’avec peu de moyens l’on peut faire beaucoup, masha Allah !

Lorsque le Sheikh Sajid Umar lui demande ce qui l’as motivé, il nous raconte que son père avait l’habite de lui citer au moment du coucher le hadith suivant:

Le Prophète () a dit : « N’est pas Croyant celui qui passe la nuit le ventre plein alors que son voisin, à côté de lui, a le ventre vide. » (Rapporté par At-Tabarânî et Abou Ya`la, d’après Ibn ‘Abbas ; rapporté également par Al-Hakim d’après Aicha et par At-Tabarânî et Al-Bazâr d’après Anas, avec quelques différences de tournure)

L’équipe de Jamal a un groupe Facebook. Ils ont pour objectif de nourrir 2000 personnes par jour durant le mois béni de Ramadan. Vous pouvez soutenir leur projet en cliquant ici.

Qu’Allah le facilite et nous permette de mettre en place des projets aussi honorables!