Elle a été, un temps, le symbole de la lutte contre l’islamophobie. En quelques heures, les images d’une jeune femme voilée se prenant en selfie avec des militants islamophobes du parti d’extrême droite belge Belang Vlaams, étaient devenues virales. Certains ont vite fait de partager ses selfies pendant que d’autres ont salué son courage.

Seulement depuis lors certains médias ont ressorti d’anciens tweets de la jeune femme de 22 ans jugés antisémites, pour faire tomber le « mythe », comme le rapporte Metronews« Hitler n'a pas tué tous les Juifs pour que l'on puisse se rappeler pourquoi il les tuait », a écrit la jeune femme dans un tweet datant de 2012. Les médias ont également ressorti, une publication facebook datée de mars 2014. La jeune femme y aurait usé d’insultes envers les juifs avant de conclure à leur endroit « Je les déteste tellement».

Face à la polémique qui a suivi son buzz, Zakia Belkhiri, c’est son nom, avait désactivé ses comptes sociaux. Mais devant l’ampleur et la tournure des commentaires, elle s’est résignée à répondre. «Mon opinion remonte à plusieurs années et pointait les sionistes qui répandent la haine au lieu de l'amour. À tous les autres Juifs, que la paix soit avec vous.», a répliqué la jeune voilée aux critiques.