Deux bombes ont explosé à Bagdad le matin du 17 mai. D’après des sources policières et médicales, au moins 13 personnes ont été tuées et plus de 40 blessées.

La première explosion a été entendue sur le marché d’al-Shaab, dans le nord de la capital irakienne. D’après les estimations préliminaires, sept personnes y ont été tuées, 21 blessées.

Presque simultanément, une voiture piégée a explosé dans le sud de Bagdad, près de la région d’al-Rasheed, causant la mort de six personnes.

Pour l'heure, personne n’a pas revendiqué la responsabilité de ces attaques meurtrières. Néanmoins, d'autres attaques la semaine dernière dans la capitale irakienne et dans ses alentours avaient été commises par les terroristes de Daesh.