L’ambassadeur d’Israël en Russie, Zvi Heifetz, a déclaré ce mardi que le gouvernement israélien s’inquiète de l’influence qu’exerçait l’Iran sur les affaires de la Syrie et de sa présence éventuelle au Golan syrien, près des frontières d’Israël.

Dans une rencontre avec Mme Valentina Matvienko, présidente du Conseil de la Fédération(chambre haute du Parlement russe), Zvi Heifetz s’est réjoui de la mise en application du plan de la cessation des hostilités en Syrie, et a ajouté qu’Israël « comprend» l’action militaire russe dans ce pays, en soulignant que Moscou a joué un rôle clé dans l’établissement de la trêve.

« Ce qui est très important pour Israël, c’est de contrecarrer l’éventualité de la présence iranienne sur les hauteurs du Golan(Syrien) et l’envoi d’armes et d’équipements militaires iraniens vers la Syrie», a déclaré l’ambassadeur d’Israël en Russie.