L ' ex - directeur du Service fédéral de sécurité de la Russie que si les aviations turques et saoudien entraient en Syrie, les avions russes seraient contraints de les cibler.

Selon la chaîne arabe al - Mayadeen, Nikolaï Kovalev a souligné le fait que les autorités turques et saoudiennes étaient tout à fait conscients que l ' entrée de leurs forces aériennes en Syrie était synonyme d ' une éventuelle frappe de leurs positions par l ' armée de l ' air russe.

" S ' ils effectuent des manœuvres en Syrie, leur reconnaissance parmi les éléments terroristes sera incertaine et la Russie ne ménagera pas la demande de l ' Etat syrien ", a - t - il ajouté.