Adal Al - Jabeer, le ministre saoudien des affaires étrangères, a illustré avec éloquence ce samedi 13 l’impact de la tolérance de l’islam dans l’histoire du monde devant la conférence de Munich sur la sécurité.

***

Pour répondre à l’affirmation d’un intervenant que «Daech est islamique, très islamique», le ministre saoudien commence par soulever la réflexion en interrogeant sur le lien entre le Ku - Klux - Klan et le christianisme. «Daech est aussi islamique que le KKK est chrétien! Les membres du KKK n’ont - ils pas de croix? Ne disent - ils pas tuer, lyncher et massacrer des africains par amour pour le Christ?» Il rappelle ainsi que toutes les religions ont toujours eu des fanatiques avant de faire un petit résumé d’histoire plus que nécessaire sur la tolérance en islam et l’impact qu’elle a eu sur l’évolution du monde.

En effet, il a rappelé le rôle de passerelle qu’ont joué les civilisations arabo - musulmanes et leur tolérance entre la Chine et l’Europe. Les principes de liberté des pratiques religieuses selon lesquelles tout un chacun, en islam, est libre de croire et pratiquer sa foi ont permis à l’histoire des grecques et romains de passer d’Est en Ouest.

Il interroge l’assemblée si l’islam était intolérant, et que ce que prône Daech était dans les écrits du Coran, les travaux d’Aristote et Socrate seraient - ils passé en Occident? Sa conclusion brille de clarté: «La civilisation occidentale n’existerait pas sans la civilisation islamique».

Le ministre saoudien des affaires étrangères de terminer en appelant à ne pas faire de généralités sans fondements, ni d’écouter ceux qui en font.