L’Arabie saoudite annonce avoir exécuté 47 personnes, dont le religieux chiite Nimr Al-Nimr. L’Iran avait prévenu que l’exécution de Nimr Al-Nimr “coûterait cher à l’Arabie saoudite”. Conséquence de l’exécution de Cheikh Nimr Baqer al - Nimr
Les musulmans de différents pays cibleront les intérêts de l’Arabie saoudite partout dans le monde», a écrit le site irakien almasalah. com. Selon Fars News qui rapporte la nouvelle, les musulmans de l’Irak, des pays riverains du golfe Persique et de certains autres pays ont menacé de cibler les intérêts de l’Arabie saoudite partout dans le monde, en cas de l’exécution de l’Ayatollah Nimr Baqer al - Nimr, dignitaire chiite saoudien. Il s’agit d’un avertissement à l’adresse de l’Arabies saoudite, pour qu’elle renonce à une exécution du Cheikh Nimr, et empêcher ainsi le déclenchement d’une intifada populaire à son encontre», ajoute la même source.