La 29e conférence internationale consacrée à " la crise actuelle du monde islamique " se tient, pendant trois jours à Téhéran, alors que le terrorisme est le principal problème du monde de l ' Islam et que l ' unité son besoin essentiel.

***

Dans un discours lors de la cérémonie d ' ouverture de la 29e Conférence intenrationale de l ' unite islamique à Téhéran, le président Hassan Rohani est revenu sur les principaux facteurs de la violence et de la discorde au sein du monde de l ' Islam. " Aujourd ' hui, répondre à l ' appel lancé par le grand Prophète de l ' Islam, que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants, exige l ' unité, le refus de la violence et la consolidation de la fraternité islamique ", a - t - il ajouté.

Le président Rohani a estimé que la violence dans les pays islamiques était le résultat d ' une lecture erronée de l ' Islam. " On ne peut pas décider de l ' avenir d ' une nation, via la bombe et le missile. La terreur et le terrorisme ne seront pas éliminés par la bombe, mais par le dialogue ", a - t - il fait remarquer.

Le président de l ' Assemblée suprême islamique d ' Irak, Seyyed Ammar Hakim, a de son côté, appelé, lors de cette conférence, à lutter contre ceux qui cherchent à profiter des divergences de vue jurisprudentielles et idéologiques pour semer la zizanie et pousser les jeunes à des conflits inter - confessionnels.

Le sous - secrétaire général du Hezbollah libanais, Cheikh Naïm Qassem, s ' est attardé, lui aussi, sur le problème du terrorisme et du takfirisme dans la région. Mettant en garde contre la crise d ' infiltration de l ' ennemi dans les centres de décision des nations musulmanes, il a souligné qu ' on pourrait, en se concentrant sur le leadership du Wilyat Faqih, l ' emporter sur ces problèmes.

Le secrétaire général de l ' Assemblée mondiale du rapprochement des écoles islamiques, l ' ayatollah Mohsen Araki, dans une intervention à la tribune de la Conférence de Téhéran, a averti que la division et les conflits internes constituaient la crise majeure du monde de l ' Islam. " Cette crise qui vise aujourd ' hui l ' identité du monde de l ' Islam, doit être réglée à la lumière de la gestion des dirigeants, des élites et des oulémas musulmans ", a - t - il poursuivi.

Le ministre irakien des Affaires étrangères, Ibrahim Jaafari, a de son côté estimé que l ' unité entre les pays musulmans était, dans les conditions actuelles, l ' unique voie de la victoire du monde de l ' Islam.

Le mufti de Syrie, Cheikh Ahmad Hassoum, a indiqué que le monde de l ' Islam avait aujoud ' hui besoin d ' un système de pensée, s ' inspirant de la tradition du Prophète de l ' Islam. " Les oulémas du monde de l ' Islam, qui se sont rassemblés à l ' occasion de cette Conférence, ont la responsabilité, de retour à leur pays, de bâtir un nouveau système de pensée, issu de la tradition prophétique ", a - t - il fait valoir.

La 29e Conférence internationale de l’Unité islamique a commencé ses travaux, ce dimanche, à Téhéran, en présence de trois cents invités et personnalités étrangères, venus de 70 pays du monde.