Le Parti du Congrès national du Yémen a tiré la sonnette d’alarme quant à la poursuite des attaques de l’aviation saoudienne et la violation du cessez - le - feu, annoncé par les Nations unies.

***

Dans un communiqué de presse, le Congrès national du Yémen a affirmé que la poursuite des attaques des forces d’agression saoudienne contre le Yémen visait à torpiller les efforts des Nations unies, destinés au règlement de la crise via les solutions pacifiques et les résolutions internationales.

Dans la conjoncture où sont en cours les pourparlers de paix en Suisse, en présence des groupes politiques, les avions de combat de l’Arabie saoudite bombardent les maisons et les champs agricole des civils, situés dans différentes régions de la province de Saada. Les chasseurs de l’aviation saoudienne n’ont même pas épargné les secouristes, tuant 19 civils dont des enfants.

En représailles aux frappes saoudiennes, l’armée régulière et les comités populaires ont détruit, par roquette, une base militaire saoudienne dans la province de Maarib. 180 mercenaires saoudiens ont été tués.