Le FBI a découvert qu’un homme actif sur les réseaux sociaux, sous le profil d’un «Jihadiste australien de l’Etat Islamique» est, en fait, un citoyen juif américain, vivant en Floride, et dénommé Joshua Ryne Goldberg, a indiqué le site juif français, JForum.

***

Sous un profil de fanatique jihadiste, Joshua Ryne Goldberg faisait l’apologie du terrorisme et mettait en ligne des conseils pratiques, pour fabriquer une bombe, et les rendre les plus mortelles possibles. Il agissait, à partir de la maison de sa mère, en Floride, et prétendait être un islamiste vivant à Perth, en Australie. Le site JForum a rapporté quelques - uns des messages que Joshua Ryne Goldberg a mis en ligne, sous le faux profil d’un islamiste. L’une de ses interventions montre comment il procède, pour inciter ses interlocuteurs musulmans à commettre des actes terroristes, aux Etats - Unis et en Australie, voire, contre des synagogues.

«Récemment, j’ai discuté en ligne avec deux moudjahidin – l’un, à Los Angeles, et l’autre, à Melbourne – et je les ai encouragés à accomplir le Jihad, dans leurs villes respectives. Ces deux moudjahidin devront utiliser des armes, viser des synagogues locales où le maximum de Juifs prient. Le projet entier est mon idée, et je les ai aidés, pour chaque étape. Je leur ai donné l’idée, en premier lieu, je leur ai montré où sont les synagogues locales, je les ai aidés à coordonner les attaques. Tout cela a été fait, sur Internet».

Un deuxième message, dans lequel il explique comment il camoufle sa personnalité de soi - disant Jihadiste semble être destinée à soulever des soupçons sur tous les Musulmans vivant dans ces deux pays. «Je ne peux pas divulguer où je travaille, actuellement, mais il s’agit d’un organisme, pour les droits de l’Homme. Je me présente comme un modéré, dans la vie, et la police n’a, absolument, aucune idée de qui je suis.

Je suis perçu, comme un pilier de ma communauté, et personne ne pourrait jamais me soupçonner de quoi que ce soit. Vous n’avez aucune chance de me trouver». Un troisième passage montre à quel point ce Juif américain insiste, pour que des cibles juives soient ciblées par ces Jihadistes Daesh. «Tout Musulman, qui aime, vraiment, le Prophète, s’engagera dans le Jihad contre les Juifs, pour venger sa mort.

Les Juifs sont les pires ennemis d’Allah. Quand l’Islam va conquérir l’Australie, tous les Juifs seront abattus, comme les sales cafards qu’ils sont». «Enfin, je tiens à dire avec une autorité absolue, l’Islam est une religion de conquête violente. La défaite de l’Australie est inévitable.(…) Abandonnez et acceptez votre avenir, en tant que nation islamique – un membre du califat islamique mondial que l’Etat islamique va créer», est l’un de ses messages, selon JForum, qui illustre le clash civilisationnel, qu’il veut déclencher.

Lorsque Goldberg a été arrêté, dans sa demeure, en Floride, le mois de septembre dernier, il s’est défendu, en prétendant qu’il voulait alerter la police, dès que les attentats terroristes devaient être mis à exécution. Son objectif étant, dans toutes ses magouilles, de passer pour un héros!! L’enquête entamée contre lui ne se pose pas la question de savoir s’il travaillait en loup solitaire, ou dans le cadre d’un réseau de services de renseignements aux visées louches. D’autant que l ' homme avait «un vaste réseau de moudjahidin», révèlent des médias américains.

Son chef d’accusation met, surtout, l’accent sur le fait d’avoir comploté, pour faire exploser une bombe, à un mémorial, à Kansas City, dans le Missouri, lors de la commémoration des attentats du 11 septembre. Durant son procès, qui s ' est tenu, le 14 décembre dernier, indique le site américain 41 KSHB, la plaidoirie de son avocat veut mettre l ' accent sur sa soi - disant aliénation mentale, et une psychiatre, convoquée à la barre, a défendu sa supposée schizophrénie.