Parallèlement aux toutes dernières évolutions, en Irak, en Syrie et au Yémen, les médias font état d ' un intense trafic aérien, au - dessus d ' Israël.

***

L ' armée israélienne fait semblant de mener des exercices militaires contre Daech, qui, à en croire le ministre de la Guerre Yaalon, s ' apprête à contrer une tentative d ' invasion de Daech. A ces manoeuvres d ' entraînement anti - Daech auraient aussi pris part des unités de parachutistes sionistes.

Ceci étant dit, les manoeuvres en question semblent servir de prétexte, pour cacher l ' atterrissage de dizaines d ' avions américains, turcs, allemands, jordaniens, britanniques, soit un ensemble de 30 pays du monde! Ces avions se posent, à l ' aéroport de Ben Gourion, de Tel - Aviv et dans plusieurs autres aéroports abandonnés.

Ce trafic intense ne peut avoir aucun lien avec ces exercices, sans qu ' un scénario soit en passe de se tramer, scénario, qui pourrait relever des préparatifs d ' une nouvelle guerre. En effet, la situation évolue, très rapidement, en Syrie, en faveur de l ' armée syrienne de la Résistance.

La présence russe a provoqué, d ' ailleurs, l ' effondrement des milices terroristes et actives, en Syrie. Ce sont des milices alliés des Etats Unis et d ' Israël. Les frappes des chasseurs russes ciblent, en outre, les positions stratégiques des milices pro - Turquie. Tout acheminement d ' aides et de munitions, en direction de ces terroristes pro - Ankara est, ainsi, coupé. Après le blocage des principales artères d ' acheminement d ' aides, à destination des terroristes, il ne leur reste plus que la trajectoire israélienne.

Le " Daily mail " vient de publier des documents, qui prouvent les liens entre Daech et Israël. Selon le " Daily mail ", les militaires israéliens soignent, presque, tous les jours, les " rebelles ",(les terroristes takfiristes ndlr). Depuis 2013, Israël a dépensé plus de 8.7 millions dollars, pour soigner plus de 2.000 terroristes. Certes, les Israéliens apportent leur assistance, au nom des soucis humanitaires, mais, en réalité, il s ' agit d ' un choix stratégique, pour contrer l ' Iran et le Hezbollah, en Syrie.

Le " Daily mail " précise, très clairement, que ces terroristes appartiennent à Al - Nosra, aux groupes salafistes. Israël cherche - t - il à ouvrir un nouveau front, pour occuper le Hezbollah et alléger, de la sorte, le siège autour de leurs mercenaires takfiristes? C ' est bien possible… dans la mesure où les avions, qui se posent en Israël, appartiennet tous aux pays alliés de Tel - Aviv, dans la guerre contre la Syrie…Riyad Ankara y figurent, en priorité.