Les Etats - Unis et la Russie sont «très proches» de signer un accord pour éviter tout incident aérien entre leurs aviations qui opèrent séparément dans le ciel de la Syrie, a indiqué lundi un porte - parole du Pentagone.

***

Un protocole d ' accord pourrait être signé dès mardi, selon le capitaine Jeff Davis, porte - parole du Pentagone. «Nous sommes très proches, nous avons un document qui est quasiment prêt à être signé», a - t - il indiqué. Il a précisé que les mesures prévues entre Washington et Moscou ne faisaient pas partie d ' un accord plus large sur la façon dont les deux pays opèrent en Syrie. «Comme vous le savez, nous sommes en désaccord fondamental avec tout simplement la totalité de ce que fait la Russie en Syrie, et nous cherchons un accord pour nous concentrer sur le problème de la sécurité dans l ' espace aérien», a expliqué M. Davis. La Russie a réclamé des pourparlers de «deconfliction» un terme anglais qui peut se traduire l ' échange d ' informations pour éviter un incident entre aéronefs de deux pays différents intervenant sur un même théâtre militaire. La Russie affirme qu ' elle cible également Daech et d ' autres groupes terroristes en Syrie, mais le Pentagone soutient qu ' elle vise des rebelles soutenus par l’Occident qui combattent le gouvernement et l’armée de la Syrie.