Dans sa lutte contre les groupes terroristes en banlieue Sud d’Alep, l’armée syrienne a enregistré d’importants acquis. Selon les responsables syriens, les succès sur les champs de bataille face aux terroristes se sont multipliés depuis le début des raids aériens russes contre les daechistes.

Moscou a déclenché ses frappes aériennes contre les groupes terroristes en Syrie, suite à la demande du président syrien et à l’approbation du parlement russe.

Les raids aériens russes ont obligé les terroristes de se retirer de leurspositions

La conseillère politique et médiatique du président syrien, Mme. Boussaïna Chaaban a indiqué: «Les Etats - Unis et l’Occident utilisent le terrorisme en tant qu’un instrument pour réaliser leurs projets politiques afin de démembrer les pays. Dans la lutte contre le terrorisme, la Russie soutient en effet le gouvernement et l’armée syriens, alors que les Etats - Unis dans leur coalition, n’ont pas tenu en compte l’avis de l’ONU qui exigeait la coordination des attaques avec le gouvernement syrien». " Ce que fait la Russie n ' est pas l ' ingérence dans les affaires syriennes; l ' action de la Russie consiste plutôt à répondre aux revendications du gouvernement syrien ", a - t - elle ajouté; or, devant même les Nations Unies, la Russie a pour sa part annoncé, en coordination avec Damas, qu ' elle accueillerait tout pays souhaitant adhérer à cette coalition.

L’ONU a récemment déclaré qu’une trêve dans 3 ou 4 régions syriennes pourrait calmer la crise. L’adjoint du secrétaire général de l’ONU, Jan Eliasson, a déclaré: «Une trêve dans les régions syriennes les plus touchées par affrontements pouvait être un bon départ pour lancer les négociations.

Pour Ban Ki - moon, la guerre en Syrie est la pire des tragédies du siècle. Par ailleurs, les résultats des sondages effectués aux Etats - Unis montrent que pour plus de la moitié des Américains, les mesures prises par Poutine en Syrie sont plus fortes et efficaces que celles d’Obama. L’un de ces sondages a été effectué par Fox News du 10 au 12 octobre sur un échantillon de 1004 citoyens américains.