Par: Medea Benjamin, counterpunch

Au cours de la discussion sur l’accord nucléaire iranien, il a été étrange d’entendre les politiciens américains condamner farouchement les violations des droits de l’homme en Iran, tout en restant silencieux sur pires exactions commises par l’Arabie Saoudite alliée des Etats - Unis. Non seulement le régime saoudien répressive dans son territoire et à l’étranger, mais les armes américains et le soutien des États - Unis du régime saoudien font les Américains complices. Alors jetons un regard sur le régime que le gouvernement américain compte comme son ami proche.

***

1 -L’Arabie saoudite est régie comme une monarchie absolue par un énorme clan, la famille Saoud, et le trône passe d’un roi à l’autre. Le Cabinet est nommé par le roi, et ses politiques devront être ratifiés par décret royal. Les partis politiques sont interdits et il n’y a pas d’élections nationales.

2 -Critiquer la monarchie, ou le fait de défendre les droits de l’homme, peuvent apporter des sanctions sévères et cruelles, en plus de l’emprisonnement. Ali al - Nimr a été ciblé et arrêté à l’âge de 17 ans pour avoir protesté contre la corruption du gouvernement, et depuis a été condamné à la décapitation et la crucifixion publique. Raif Badawi a été condamné à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet pour écrire un blog, le gouvernement l’a considéré comme critique de sa règle. Waleed Abulkhair purge une peine de 15 ans pour son travail en tant que défenseur du droit de l’homme. La nouvelle législation équivaut effectivement critique du gouvernement et d’autres activités pacifiques avec le terrorisme. Le gouvernement contrôle étroitement la presse nationale, interdisant aux journalistes et éditeurs qui publient des articles jugés offensants pour l’establishment religieux ou les autorités dirigeantes. Plus de 400.000 sites Web qui sont jugés immoraux ou politiquement sensibles sont bloqués. En Janvier 2011 une loi ratifiée, exige que tous les blogs et sites web, ou toute personne publiant des nouvelles ou des commentaires en ligne, avoir un permis du ministère de l’information sinon il aura des amendes et / ou la fermeture du site.

3 -L’Arabie saoudite a un des taux d’exécution les plus élevés dans le monde, tuant des dizaines de personnes chaque année pour une série d’infractions, y compris l’adultère, l’apostasie, l’usage de drogues et de la sorcellerie. Le gouvernement a mené plus de 100 décapitations cette seule année, souvent dans des places publiques.

4 -Les femmes saoudiennes sont des citoyennes de second degré. La police religieuse applique une politique de ségrégation entre les sexes et harcèlent souvent les femmes, en utilisant la punition physique pour faire respecter un code vestimentaire strict. Les femmes ont besoin l’approbation d’un tuteur masculin pour se marier, voyager, inscrire dans une université, ou obtenir un passeport et ils sont interdites de conduire. Selon les interprétations de la charia, les filles reçoivent généralement la moitié de l’héritage attribué à leurs frères, et le témoignage d’un homme est égal à celui de deux femmes.

5 -Il n’y a pas de liberté religieuse. L’islam est la religion officielle et toutes les Saoudiens sont tenus par la loi d’être musulmans. Le gouvernement interdit la pratique publique d’une religion autre que l’Islam et restreint les pratiques religieuses des sectes minoritaires chiites et soufis. Bien que le gouvernement reconnaisse le droit des non - musulmans d’adorer en privé, elle ne respecte pas toujours ce droit dans la pratique. La construction de mosquées chiites est interdite.

6 -Les Saoudiens donnent une interprétation extrémiste de l’islam, le wahhabisme, dans le monde entier. Au cours des trois dernières décennies, l’Arabie Saoudite a dépensé 4 milliards dollars par an sur les mosquées, les madrasas, des prédicateurs, des étudiants, et des manuels pour diffuser le wahhabisme et le sentiment anti - occidental. Il ne faut pas oublier que 15 des 19 pirates de l’air fanatiques qui ont mené les attaques du 9/11 étaient saoudiens, ainsi que Oussama ben Laden lui - même.

7 -Le pays est construit et géré grâce à des ouvriers étrangers, mais les plus de six millions de travailleurs étrangers ont pratiquement aucune protection juridique. En venant de pays pauvres, beaucoup sont attirés vers le royaume sous de faux prétextes et forcés à endurer des conditions de vie et de travail dangereuses. Les femmes migrantes employées dans les foyers saoudiens et les travailleurs domestiques signalent un abus physique, sexuel et émotionnel régulier.

8 -Les Saoudiens financent le terrorisme dans le monde entier. Une citation de Wikileaks révèle en 2009, alors secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton en disant “Les bailleurs de fonds en Arabie Saoudite constituent la plus importante source de financement des groupes terroristes sunnites à travers le monde …. Plus doit être fait depuis l’Arabie saoudite reste une base de soutien financier essentiel pour al - Qaida, les talibans, Lashkar - e Taiba et d’autres groupes terroristes. “En Syrie les Saoudiens soutiennent les forces sectaires les plus extrêmes et les milliers de bénévoles qui se mobilisent à leur appel. Et tandis que le gouvernement saoudien condamne l’Etat Islamique, de nombreux experts croient que l’Etat Islamique est un produit d’idéaux saoudiens, l’argent saoudien et soutien organisationnel de ce pays.

9 -Les Saoudiens ont utilisé leur appareil militaire massif pour envahir les pays voisins en détruisant les soulèvements démocratiques. En 2011, les militaires saoudiens(à l’aide des États - Unis) ont roulé à Bahreïn, son voisin, et ont brutalement écrasé le mouvement pro - démocratique de cette nation. En 2015, les Saoudiens sont intervenus dans un conflit interne au Yémen, avec une campagne de bombardements horribles(en utilisant des avions de combat américaine F - 15) qui a tué et blessé des milliers de civils. Le conflit a créé une grave crise humanitaire qui affecte 80 pour cent du peuple yéménite.

10 -Les Saoudiens ont soutenu un coup d’Etat en Egypte qui a tué plus de 1000 personnes et a vu plus de 40 000 dissidents politiques jetés dans les prisons sordides.

Mais avec la diffusion de l’extrémisme dans le monde entier, la dégradation des relations américano - saoudiennes, la réduction du besoin des États - Unis pour le pétrole saoudien, et un dégel des relations américano - iraniennes, il est maintenant le temps de commencer à appeler le gouvernement américain de rompre ses liens avec les monarques saoudiens.