L ' Iran réagira " durement " si l ' Arabie saoudite ne remplit pas " son devoir " de renvoyer dans leur pays les corps des pèlerins iraniens morts lors de la bousculade près de La Mecque, a affirmé mercredi le guide suprême Ali Khamenei.

" Le gouvernement saoudien ne fait pas son devoir en ce qui concerne le rapatriement des corps ", et s ' il ne l ' accomplit pas, l ' Iran " réagira durement ", a déclaré le guide lors d ' une cérémonie de remise de diplômes à des officiers de la Marine à Noshahr(nord).

" la République islamique d ' Iran a jusqu ' à présent fait preuve de retenue, de politesse islamique et de fraternité ". " les responsables saoudiens ne font pas leur devoir et, dans certains cas, ils font même l ' inverse ". " Si l ' Iran devait réagir, sa réaction sera dure ", a - t - il répété, affirmant que les Saoudiens " ne feront pas le poids ". Ces déclarations de l ' ayatollah Khamenei interviennent alors que le rapatriement des corps des pèlerins iraniens, prend du retard. Le président iranien Hassan Rohani a écourté lundi son séjour à New York où il participait à la 70ème Assemblée générale de l ' ONU, pour pouvoir assister au retour à Téhéran, prévu dans un premier temps mardi, des dépouilles de 130 Iraniens morts à Mina. Mais des difficultés liées à l ' identification des victimes et aux autorisations d ' atterrissage des avions en Arabie saoudite a retardé le rapatriement des corps, selon les autorités iraniennes. Selon un dernier bilan provisoire publié mercredi à Téhéran, 239 pèlerins iraniens ont péri lors du pèlerinage à Mina, près de la Mecque, 14 ont été blessés et 241 étaient toujours portés disparus. L ' Iran est le pays ayant de loin payé le plus lourd tribut à la catastrophe qui, selon Ryad, a fait au total 769 morts et 934 blessés. Le ministère iranien des Affaires étrangères a convoqué mercredi, pour la quatrième fois depuis le drame du 24 septembre, le chargé d ' Affaires saoudien à Téhéran. Il lui a été rappelé qu ' aucune des familles des victimes " ne souhaitait d ' enterrement en Arabie saoudite " et qu ' elles avaient toutes demandé " le rapatriement rapide et respectueux des corps " en Iran, selon l ' agence de presse officielle Irna. Ce drame a exacerbé les tensions déjà vives entre l ' Iran et l ' Arabie saoudite, les deux grands rivaux dans la région.

Les plus hautes autorités iraniennes ont accusé Ryad d ' " incompétence ", de " manque de coopération " et l ' ayatollah Ali Khamenei a exigé " des excuses " de l ' Arabie saoudite à l ' ensemble de la communauté musulmane.

Avec AFP