Les autorités québecoises ont décidé qu ' une dizaine de lieux, dont le nom comporte les mots " nègre " ou " nigger ", jugés injurieux, devront être renommés.

***

La rivière du Nègre, le lac à Ti - Nègre, le rocher Nigger… Plusieurs lieux du Québec, onze au total, vont devoir être renommés. Ainsi en a décidé, samedi 26 septembre, la Commission de toponymie de la Belle Province, qui veut bannir ces termes jugés insultants.

" Même si les mots ' nigger ' ou ' nègre ' sont d ' usage ancien, ils peuvent porter atteinte à la dignité des membres de la communauté noire ", a souligné la Commission dans un communiqué. " En effet, le premier a une connotation fortement injurieuse. Quant au second, il a acquis, au fil du temps une charge péjorative. "

Le Québec est la seule province du Canada à encore compter des noms de lieux comportant ces termes, le reste du pays les ayant déjà renommés.

Une " connotation blessante "

La Commission souhaite que les noms de remplacement respectent " le plus possible le patrimoine historique des lieux " et " rappelle la présence de la communauté noire au Québec, qui a contribué à l ' enrichir ".

Cette décision fait suite à un débat lancé en août dernier par des militants sur la pertinence du nom(rapides des Nègres) donné en 1970 à un lieu - dit à Bouchette, environ 300 km au nord - ouest de Montréal, dans la région de l ' Outaouais. La ministre québécoise de la Justice, Stéphanie Vallée, avait alors fait part de sa préoccupation en raison de " dénominations qui pourraient avoir une connotation blessante ".

En France, le terme avait fait polémique sur les réseaux sociaux avant l ' été: des internautes demandaient qu ' un quartier de Biarritz, La Négresse, soit renommé.

Avec AFP