Ben Carson persiste et signe. L’un des 16 candidats à l’investiture républicaine, en vue de la présidentielle américaine, refuse de présenter ses excuses après avoir tenu samedi des propos controversés. À la question “un musulman peut - il être président des États - Unis? ” ce chirurgien à la retraite a répondu: “non, je ne le pense pas. Je ne recommanderais pas de mettre un musulman en charge de cette nation. Je ne serais absolument pas d’accord avec ça. ”

Inacceptable pour Nihad Awad, directeur du Conseil des relations américano - islamiques(CAIR): “ses opinions vont à l’encontre de la Constitution des États - Unis. C’est pour cela que nous demandons aux hommes politiques, à l’opinion publique et aux autres candidats à la présidentielle de rejeter officiellement ces propos. Demandez le retrait de Ben Carson de la course à la présidentielle parce qu’il n’est apte à diriger ce pays. ”

Côté démocrate, la favorite pour l’investiture, Hillary Clinton, a déclaré sur son compte Twitter, je cite “oui, un musulman peut être président des Etats - Unis d’Amérique. Maintenant, passons à autre chose”.

AvecAFPetEFE