Selon les sources médiatiques israéliennes, l ' Iran et la Russie auraient décidé d ' intervenir, directement, dans la guerre, en Syrie. Cette hypothèse, les sources sionistes l ' annoncent, en prétendant que la présence des terroristes s ' est, nettement, réduite, dans le Sud de la Syrie.

" Cette décision stratégique a été prise, sur fond d ' un recul des terroristes, dans les régions du Sud de la Syrie, et dans l ' objectif de soutenir Assad. " Rai al - Youm ", qui cite la chaîne 2 de la tv israélienne, affirme que " les rebelles du Sud de la Syrie sont incapables de s ' unir, ce qui explique le recul de ces mêmes rebelles, dans le Sud de la Syrie. " La chaîne évoque les problèmes qui empêchent les liens entre les rebelles du Sud et leur centcom, en Jordanie, où se trouvent des conseillers militaires US. " ce tournant a causé une évolution stratégique, sur la scène syrienne. Cette évolution pourrait changer le cours des choses. " Les responsables russes et iraniens auraient décidé de s ' impliquer, directement, dans les combats militaires, et d ' aider à ce qu ' Assad soit maintenu au pouvoir. Cette décision, prise, conjointement, par Moscou et Téhéran, impliquera l ' intervention directe de milliers de soldats et pilotes, dans la guerre. Les pilotes russes débarqueront, dans les jours à venir, à Damas, pour employer les hélicoptères et les chasseurs russes, dans la guerre contre Daech, affirme, de son côté, " Yediot Aharonot ", citant des sources occidentales. " La présence des chasseurs russes, dans le ciel syrien, va changer les règles du jeu, au Moyen - Orient ".