Israël a détruit durant la semaine écoulée au moins 63 maisons et infrastructures en Cisjordanie occupée, privant de toit 132 Palestiniens, dont 82 enfants, soit le nombre de personnes déplacées le plus élevé depuis trois ans, selon l ' ONU.

Vendredi, 31 l ' Organisation non gouvernementale des droits de l ' Homme ont dénoncé les démolitions en Cisjordanie. D’après l ' ONU, depuis le début de l ' année, au moins 356 constructions, dont 81 financées par des aides internationales. «Parmi ces familles de réfugiés palestiniens, certaines ont été déplacées quatre fois ces quatre dernières années», affirme le chef de l ' UNRWA(L ' Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche - Orient), l ' agence de l ' ONU en charge des réfugiés palestiniens. L’Union européenne avait déjà mis en garde le régime sioniste contre l’expulsion forcée des Palestiniens et la destruction des habitations qui leur appartenaient. Elle tire aussi la sonnette d’alarme quant à la poursuite de la colonisation israélienne.