Les territoires palestiniens ont été une fois de plus la scène des crimes commis par les colons sionistes. Dans un acte barbare, les colons sionistes ont incendié vendredi matin deux maisons palestiniennes dans le village de Douma près de Naplouse; un bébé palestinien de 16 mois, Ali Saad Al - Dawabcha a été brûlé vif, trouvant le martyre. Le père, la mère et le frère de cet enfant ont eux aussi été grièvement blessés à cause de cet acte criminel.
***
Selon les responsables locaux, après avoir incendié les maisons palestiniennes, les colons israéliens ont regagné tranquillement leur maison, sans être poursuivis par les forces de sécurité israéliennes. Le crime barbare commis ce vendredi par les colons sionistes constitue leur attaque la plus abjecte depuis la mort en martyr d ' un adolescent palestinien qui a été brûlé vif l ' année dernière par des sionistes extrémistes. L ' année passée, un groupe de colons israéliens ont trompé un adolescent palestinien, l ' ont emmené avec eux à l ' extérieur du village où il habitait sous prétexte qu ' ils allaient jouer tous ensemble et puis, l ' ont brûlé vif affreusement.
Selon les responsables palestiniens, les actes racistes des colons sionistes contre les Palestiniens ont décuplé ces derniers mois. Outre les attaques des colons contre les civils palestiniens, les militaires sionistes aussi ont intensifié au cours de ces derniers mois leurs attaques mais aussi les cas d ' arrestation violents dans les territoires palestiniens. D ' après les dépêches des médias, 19 Palestiniens sont tombés en martyre dans les attaques des forces ou des colons israéliens depuis le début 2015. Le crime abominable de ce vendredi matin des colons sioniste s ' est produit, alors qu ' il y a quelques mois, les Palestiniens ont adhéré aux conventions internationales et pourront désormais poursuivre les cas de crimes des forces israéliennes et des colons sionistes auprès des instances internationales. Sur ce fond, tout de suite après la publication de l ' information sur le crime barbare de ce vendredi matin des colons sionistes, le Président de l ' Autorité autonome palestinienne Mahmoud Abbas, a demandé à la Cour pénale internationale d ' identifier et de punir les auteurs de la mort en martyre de cet enfant palestinien. Rappelons également que plus de 500.000 sionistes habitent actuellement dans plus de 150 colonies qu ' Israël a construites depuis l ' occupation, en 1967, des territoires palestiniens, en Cisjordanie et à Qods oriental, or, les Nations Unies et une grande majorité de pays qualifient d ' illégitime la colonisation israélienne.