Le ministre iranien des Affaires étrangères a souhaité une nouvelle étape pour les relations irano - européennes après la mise à exécution de l ' accord nucléaire.
***
Lors d ' une rencontre mardi avec son homologue européenne, Federica Mogherini, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad - Javad Zarif a débattu du plan global d ' action commun et des engagements des deux parties de négociations envers son application, ce qui ouvrira un nouveau chapitre de coopérations irano - européennes. Le ministre iranien a indiqué, après cette rencontre, lors d ' un point de presse conjoint avec Mme Mogherini, qu ' il a été décidé de lancer un nouveau tour de dialogues Iran / UE à de hauts niveaux. Pour sa part, la haute représentante de l ' UE pour les affaires étrangères s ' est déclarée prête à jouer un rôle actif pour faciliter l ' essor des coopérations commerciales, économiques et politiques entre l ' Iran et l ' Europe. " L ' Union européenne pourrait poursuivre son dialogue politique avec l ' Iran dans divers domaines surtout dans le domaine de la lutte anti - Daech, car cela est en faveur des intérêts de la région. ", a - t - elle fait remarquer. Il est vrai qu ' avec la dernière conclusion obtenue à Vienne des négociations Iran / 5 + 1, un nouveau chapitre s ' est ouvert dans les relations que peut établir l ' Iran avec les pays de la région et l ' UE. Ayant été ternies, par une crise factice autour du nucléaire iranien, les perspectives des coopérations régionales et extra - régionales s ' avèrent actuellement prometteuses. Les deux parties peuvent, dans un esprit de bonne foi et de confiance réciproque, vivre un monde plus sûr et cela sans compter l ' opportunité exceptionnelle qui a été préparée pour les pays européens, profitant désormais d ' un marché de quelques 80 millions d ' Iraniens et d ' envrion 400 millions d ' habitants des régions voisines de l ' Iran. A cela s ' ajoute, certes, la coopération politique Iran / Occident qui s ' avère très vitale pour contrer le terrorisme et rétablir la sécurité, problème commun de l ' Iran, des Arabes et des Occidentaux. Il va de soi qu ' en tant que pays influent et important dans les équations régionales, l ' Iran qui a toujours essayé, avec son approche constructive et son respect envers autrui, défendre et assurer la paix et la sécurité dans la région voire dans le monde, représente pour l ' heure la meilleure option pour l ' Occident s ' il souhaite vraiment lutter contre l ' extrémisme et le terrorisme daechiste, la politique de stabilisation étant depuis toujours la priorité des priorités de la diplomatie iranienne.