Le pèlerinage annuel dans la grotte d’Armanath, considérée comme l’un des sanctuaires les plus importants de l’hindouisme a été perturbé cette année par des inondations. Comme chaque année des milliers d’hindous participent à ces rites religieux au Cachemire mais cette année, des pèlerins ont été surpris par des crus soudaines qui ont emporté leur camp de base dans le district de Gandarbal.Alors que tout le monde s’est mis à courir pour sauver sa vie, y compris la police et des militaires indiens, les musulmans du Cachemire ont risqué leur vie pour sauver des hindous. « Les inondations soudaines non pas seulement emporté des tentes et divers objets mais les humains ont également été emportés dans les eaux bruyantes. Nous avons pleuré pour de l’aide. Tout le monde courait pour se mettre à l’abri», a déclaré Ayatri, rappelant ce moment d’horreur.L’homme a pu survivre à cette inondation grâce à des musulmans qui sont venus le sauver. « Comment puis - je les remercier» a - t - il déclaré au Kashmir Media Service News, cité par OnIslam.Les hindous ont d’autant plus été surpris par le courage et le dévouement des musulmans du Cachemire connaissant la propagande anti - musulmane largement véhiculée par les autorités locales et des organisations hindoues. En effet, des organisations hindoues se livrent à une propagande hostile aux musulmans, véhiculant de fausses idées à leur égard auprès de la population hindoue.Le sauvetage de ces hindous par des musulmans a donc changé l’opinion que se faisait certains sur les musulmans comme en témoigne les propos de cette hindoue, Pratibah Devi:« Mon mari et moi, n’avions jamais imaginé que des Cachemiris que nous détestons tellement se révéleront être nos sauveurs«. « Vendredi soir, nous avons réalisé que tout ce que les médias indiens racontent sur les gens du Cachemireest basé sur des mensonges.Même les organisations hindoues se livrent à la propagande négative sur les gens qui vivent ici. Les gens du Cachemire ne sont pas seulement courageux, mais aussi, serviables» dit - elle. Critiquant les policiers et les soldats indiens de ne pas offrir de l’aide, d’autres pèlerins hindous ont dit qu’ils devaient finalement leur vie aux musulmans du Cachemire.« Les mains jointes je tiens à exprimer ma gratitude à une musulmane locale, qui a sauvé la vie de mon fils de 19 ans Rahul« , a déclaré Anil Khana originaire de Chanakyapuri New Delhi. Un geste qu’elle n’oubliera jamais de sa vie ajoute-t-elle. Le Cashemire est tiraillé par des mouvements indépendantistes et que se disputent le Pakistan et l’Inde depuis la partition de l’empire britannique en 1947. Les tensions religieuses sont encore vives dans cette région instable et stratégiquement très importante pour les deux Etats, l’Inde et le Pakistan. Les actes de bravoure des musulmans cachemiris auront montré les principes auxquels beaucoup de musulmans tiennent : répondre à l’appel du nécessiteux, aider son frère en humanité. Source:Ajib