Sans aucun accord, la famille royale saoudienne a fait construire une dalle en béton et a posé une clôture sur la plage publique de la Mirandole, à Vallauris. Les résidents et vacanciers n ' ont donc plus la possibilité d ' accéder à cette plage.

***

Les vacanciers ne sont pas au goût de la famille royale saoudienne! Des travaux de clôture sur une plage publique de Vallauris(Alpes - Maritimes), réalisés à la demande de famille royale saoudienne qui possède une propriété le long de cette plage, ont été interrompus mercredi à la demande de la préfecture, a indiqué cette dernière. La plage publique de Vallauris, dite de la Mirandole et où se situe la villa de la famille saoudienne, est uniquement accessible par un tunnel passant sous la voie ferrée. Celui - ci a été condamné par la famille royale, avant intervention de la police.

Tout commence en fin de semaine dernière lorsque des ouvriers, employés par la famille saoudienne, coulent une dalle en béton sur la plage. «A priori cet aménagement a été réalisé afin d ' installer un ascenseur permettant d ' accéder directement à la plage depuis la villa», explique auFigarola maire de Vallauris, Michelle Salucki. «Mais sans autorisation cet aménagement est complètement interdit. Nous avons alors envoyé le service urbanisme pour tirer au clair cette histoire bien que sur le domaine maritime ces questions relèvent de la compétence du préfet», ajoute - t - elle.

Mais deux jours plus tard c ' est au tour d ' une clôture d ' être posée par les ouvriers employés par la famille royale. «Hier matin, nous avons été avertis de la pose d ' une clôture. Celle - ci a été placée à la sortie de l ' unique chemin, hormis l ' accès par la mer, permettant de rallier cette plage. Une nouvelle fois aucun accord n ' avait été conclu au préalable. J ' ai donc saisi la préfecture et la police afin d ' empêcher le scellement de cette grille et afin d ' arrêter les travaux», raconte la maire de Vallauris. «Evidemment, les riverains sont mécontents et n ' acceptent pas d ' être privés de ce confort», précise - t - elle.

La plage condamnée pour le séjour du roi

[caption id = " attachment _ 30040 " align = " alignnone " width = " 633 "]DIXINE[/ caption]

«Ces aménagements ont été entrepris prématurément sans attendre la fin des discussions en cours entre la France et les autorités saoudiennes concernant les conditions de sécurisation du séjour que la famille royale saoudienne envisage de faire bientôt à Vallauris», a indiqué Philippe Castanet, sous - préfet de Grasse. Une réunion de travail doit se tenir jeudi entre les autorités françaises et des émissaires du roi d ' Arabie saoudite pour déterminer quel dispositif de sécurisation va être mis en place autour de la propriété. Toutefois, «la plage publique devrait être totalement interdite au public le temps du séjour de la famille royale», a expliqué le sous - préfet de Grasse.

«Il reste à déterminer comment la sécurité aux alentours de la villa sera assurée, par des vigiles privés ou des policiers, des grillages ou non, et à quel moment nous pourrons restituer au public, le plus vite possible, cet espace», a par ailleurs souligné M. Castanet. Autre complication dans le dossier, le lieu où la grille devait être posée appartient à la SNCF, propriétaire de la voie ferrée, qui n ' a pas non plus, selon l ' élue de Vallauris, été prévenue de ces travaux par le propriétaire de la villa. Ce n ' est d ' ailleurs pas la première fois qu ' un tel acte est entrepris par la famille royale saoudienne. Comme le révèleNice matin, un sentier avait illégalement été fermé par le roi Fahd.