Le gouvernement tunisien ferme des dizaines de mosquées «sorties de contrôle». Des milliers de touristes étrangers quittaient la Tunisie samedi au lendemain d ' un carnage dans un hôtel revendiqué par le groupe extrémiste et terroriste Daesh et qui a fait 39 morts pour la plupart britanniques.
Le 18 mars 2015, le plus grand musée tunisien, à Bardo à quelques kilomètres de la capitale Tunis, était le théâtre d ' une attaque terroriste qui a causé la mort de 24 personnes, dont vingt touristes étrangers et un agent de renseignement du pays et fait 47 blessés. L’attaque a été revendiquée par le groupe terroriste de Daesh.
Les mêmes scènes hier en Koweït et en France
Des massacres à l’horreur démultipliée par leur simultanéité. Il était environ 10 heures, vendredi, lorsque des terroristes ont frappé en France, en Tunisie et au Koweït causant des morts et des blessés. Ces récents attentats ont tout de suite suscité les réactions internationales.
Le Président du Conseil européen, a appelé l’augmentation des budgets défensifs par les pays européens. A la suite de l ' attentat qui a fait 38 morts à Sousse vendredi, en Tunisie, les tour - opérateurs et les voyagistes ont pris la décision de rapatrier une large partie de leurs clients présents dans le pays.
Le tour opérateur Thomson et First Choice a envoyé dix avions en Tunisie pour rapatrier environ 2 500 touristes britanniques. Il paraît qu’en première ligne les terroristes ont ciblé l’économie du pays, car le secteur du tourisme est le poumon économique du pays.
Le tourisme représente 7% du produit intérieur brut du pays et emploie plus de 400 000 personnes. Ce secteur économique stratégique assure également entre 18 et 20% des revenus annuels de la Tunisie.
Ces attaques terroristes menace sérieusement l’économie tunisienne déjà affaiblie fortement après la révolution. Les auteurs de ces attenants écoutent le Fatwa de leurs leaders religieux qui ont déclaré licite le massacre des touristes étrangers «mécréants»!
Ce type discours révèle bien leur plan visant à affaiblir le gouvernement tunisien voir son renversement. Certes ternir l’image de l’Islam et perturber la stabilité et le calme dans la région et dans les pays musulmans sont les objectifs principaux des terroristes.