Le régime sioniste a mené une série d ' essais, pour tester les effets et les dommages potentiels d ' une bombe radiologique, y compris, ses matières radioactives, dans le cadre d ' un projet de 4 ans; nommé " Sdé Yarok ",(champ vert), opéré par des chercheurs du réacteur de Dimona, a révélé, lundi matin, le quotidien israélien, " Haaretz ".
Connues sous le terme de " bombes sales ", ces charges explosives ont été testées, dans le but d’examiner leurs effets sur l’environnement, dans le cadre du projet nommé «champ vert».
" Haaretz " dévoile, également, que, dans le cadre d ' expériences, 20 engins explosifs, pesant entre 15 et 25 kilos, ont été combinés avec des matières radioactives " technétium 99m ", utilisées dans l ' industrie médicale.
En outre, toutes les technologies existant dans cette centrale, dont de petits avions, ont été déployées, pour mesurer les effets radioactifs et la puissance de l’explosion des bombes.