François Hollande a, donc, fait une petite visite, en Arabie aoudite et au Qatar. Il aurait même été autorisé à prendre la parole, devant l’assemblée des pays du Golfe persique.
Mais ce même François Hollande a refusé sa présence à la commémoration, à Moscou, de la victoire contre le nazisme, au motif d’une soi - disant agression de la Russie, en Ukraine. C’est, donc, qu’il choisit ses destinations, avec soin, en mettant en avant des motivations politiques, voire, idéologiques!Il faut, donc, bien chercher les motivations intimes qui président à ce voyage. On dit que ce sont les affaires, la vente des fameux " Rafale ", la perspective de contrats de centrales nucléaires et d’autres choses encore. Bref, il serait motivé par «l’emploi, en France». Balivernes! Le même «homme d’affaires» refuse la livraison de bateaux, commandés et payés par la Russie, pour des motifs fumeux, et applique des «sanctions», qui mettent en difficulté ce même emploi, en France! Là, encore, il y a un choix politique! Notre président est, donc, ravi de se trouver au pays des terroristes. C’est son choix… Mais ceux qui, actuellement, bombardent le Yémen, arment en matériels de guerre et en idéologie les terroristes de Daesh, Al - Qaïda et autres barbares sont, alors, ses amis. Tout comme ceux qui, d’ailleurs, détruisent l’Irak et la Syrie, avec une sanguinaire violence…Ce François Hollande vient nous expliquer qu’il fait la guerre au terrorisme, mais, dans les faits réels, il le soutient. La guerre qu’il mène, en réalité, est une guerre contre les peuples, à commencer contre son propre peuple, le peuple de France, où il organise une surveillance généralisée, pour se préparer à frapper. Il dit porter les valeurs des droits de l’Homme, de la démocratie et de l’égalité entre les hommes et les femmes. Mais où sont les droits de l’Homme, la démocratie et l’égalité hommes - femmes, en Arabie saoudite, au Qatar ou dans les autres pays du Golfe? En Arabie saoudite, on décapite au sabre! Selon l’hebdomadaire " L’Express ", 87 condamnés à mort ont été exécutés, en 2014,(selon un décompte effectué par l’AFP) et 79 l’avaient été, les deux années précédentes. Notre cher Laurent Fabius n’est pas en reste: «Notre coopération passe à la vitesse supérieure», a t - il déclaré! Alors, quelles vont être les cibles de ces " Rafale " vendus au Qatar? L’Iran? Damas? Le Yémen? Ces guerres, après le désastre de la Libye, ont, pourtant, vu s’inverser le rapport de force. Un puissant «axe de la Résistance» a vu le jour, allant de l’Iran, jusqu’à la Syrie, en passant par le Hezbollah, l’Irak, la Palestine. Sans compter les liens particuliers qui unissent, désormais, la Russie et la Chine…L’Arabie saoudite bombarde le Yémen, mais aucun de ses objectifs de guerre ne sont atteints. La monarchie absolue, contrôlée par les Saoud, se livre, en revanche, au massacre aérien du peuple sans défense du Yémen.