Le représentant russe, auprès des Nations Unies, a mis en garde contre toute opération militaire terrestre contre le Yémen.
" Un tel acte serait dangereux ", a affirmé à Russia al - Yaoum, Vitaly Tchourkine, représentant russe, auprès des Nations Unies, en réaction à l ' appel lancé par Abd Rabbo Mansour Hadi, le Président démissionnaire et en fuite yéménite, à la communauté mondiale, pour une intervention militaire contre ce pays. " Ce qui est, aujourd ' hui, nécessaire de faire, c ' est la reprise des négociations entre les parties yéménites, par la médiation des Nations Unies ", a - t - il précisé. Il a, également, prévu la reprise, dans un prochain avenir, des négociations, par les parties yéménites, sous l ' égide des Nations Unies.