A en croire le site d’information «NGR», il est probable que le régime israélien arme l’Ukraine, en réaction à la décision de Moscou d’avoir levé l’interdiction de la livraison de missiles S - 300 à l’Iran.
Le site d’information «NGR» citant, mardi, des sources militaires, a allégué que le cabinet de Benyamin Netanyahu n’avait pas encore décidé sur ce sujet. Mais le Premier ministre du régime sioniste Benyamin Netanyahu s’est déclaré inquiet, dans un entretien téléphonique avec le président russe Vladimir Poutine, de la décision de Moscou de vendre des missiles S - 300 à l’Iran. En vertu d’un contrat signé en 2007 avec l’Iran, la Russie doit remettre à l’Iran au moins cinq missiles S - 300. Sous prétexte du fait que la vente de ses missiles à l’Iran contredisait la résolution quatre du Conseil de sécurité des Nations Unies à l’encontre de l’Iran, la Russie s’est refusée, en 2010, à les délivrer à Téhéran. L’on dit que le refus de la Russie de remettre des missiles S - 300 à l’Iran, avait été fait sous la pression de Tel - Aviv.