Le bilan des tués et blessés yéménites ne cesse de s ' alourdir, il est déjà dépassé les 6470.
En dépit des protestations d ' envergure contre l ' offensive militaire d ' Arabie au Yémen, les chasseurs saoudiens visent encore et toujours le territoire yéménite, suscitant la colère des populations. Parmi d ' autres, les enfants du quartier Al - Vahda de Sanaa, capitale yéménite ont organisé mardi une manifestation en guise de contestation contre les crimes du régime des Al - e - Saoud, se dirigeant vers le bureau de l ' ONU. Les enfants qui portaient des symboles des corps des enfants, tués lors des frappes aériennes, ont exigé l ' arrêt immédiat de cette agression. Ils scandaient également des slogans contre l ' Arabie et les Etats - Unis, condamnant le silence observé par les pays arabes vis - à - vis des crimes saoudiens. Une autre manifestation d ' envergure a été organisée dans la province d ' Al - Hodaïda dans l ' est du Yémen à laquelle participaient diverses couches de la société yéménite, condamnant le massacre par les Al - e - Saoud de plus de 2000 Yéménites. Entre temps, à l ' initiative de plus de 4000 activistes arabes, " l ' appel arabe à la solidarité avec le peuple yéménite vis - à - vis des agressions du régime saoudien " a été lancé sur les réseaux sociaux. Les exécuteurs de ce plan ont commencé, depuis il y a une semaine, leurs activités qui dureraient jusqu ' au 4 mai 2015. Leur objectif en consiste à transmettre ce message à l ' opinion publique que le Yémen s ' est transformé en la scène de la guerre de l ' Oumma arabe contre l ' extrémisme et la régression, la guerre de l ' OUmma islamique contre le wahabbisme sauvage, la guerre des démunis contre les capitalistes despotes. A ce rassemblement, ont participé de nombreux militants libanais, yéménites, algériens, égyptiens, tunisiens et irakiens afin d ' exprimer leur solidarité avec les Yéménites. Les chasseurs saoudiens n ' hésitent pas toutefois un seul instant de prendre pour cible les zones d ' habitaton et les infrastructures vitales du Yémen. Les avions de combat saoudiens ont bombardé mardi une sidérurgie, la centrale d ' électricité, l ' établissement d ' enseignement technique et les locaux de délivrance de passeports dans les provinces d ' Aden et d ' Al - Baïdha dans le sud ainsi qu ' à Saada dans le nord du Yémen. A Shabvah, dans le sud du pays, les chasseurs saoudiens ont pris pour cible quelques bâtiments d ' infrastructure tandis qu ' à Maarib, l ' attaque de l ' aviation saoudienne, lundi, contre une école de filles a laissé plusieurs mortes et blessées. Au total 2571 civils dont 281 enfants et 214 femmes ont trouvé la mort, depuis le déclenchement, le 26 mars, de l ' offensive saoudienne contre le Yémen, et cela sans compter les 3897 blessés.