Si l’accord nucléaire est conclu, son application sera exécutable, a fait remarquer le président américain, Barack Obama.
[caption id = " attachment _ 28198 " align = " alignnone " width = " 531 "]Senate Majority Leader Mitch McConnell(R), R - KY, speaks watched by Senator Bob Corker(L), R - TN, and John Barrasso(R), R - WY, at the US Capitol on March 3,2015 in Washington, DC. AFP PHOTO / MANDEL NGAN(Photo credit should read MANDEL NGAN / AFP / Getty Images)[/ caption]
Le président américain, Barack Obama a répondu, lundi, à la lettre ouverte de 47 sénateurs républicains qui avaient prétendu qu’un accord nucléaire éventuel Iran / 5 + 1 sera crédible jusqu’à la fin du mandat présidentiel d’Obama. «Washington se concentre actuellement sur la possibilité de parvenir à un accord nucléaire avec l’Iran. Lorsqu’on arrive à cet accord, on expliquera aux Américains, les raisons de cette décision, a précisé Barack Obama, cité par la chaîne de télévision CNN. «C ' est plutôt une blague de voir les Sénateurs mettre en garde les responsables iraniens contre un éventuel accord nucléaire avec les Etats - Unis», a déploré Obama. Le porte - parole de la Maison Blanche, Josh Earnest a annoncé, lundi, devant les journalistes à Washington que la lettre de certains Sénateurs républicains en protestation contre l’accord nucléaire avec l’Iran constitue, certes, une ingérence dans les négociations nucléaires. Entre temps, la diplomatie américaine a affirmé que le secrétaire d’Etat John Kerry rencontrera le 15 mars à Lausanne de la Suisse, son homologue iranien, Mohammad - Javad Zarif, dans le cadre du nouveau round de négociations internationales sur le nucléaire iranien. Par ailleurs, la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini a annoncé, lundi, en marge de sa première intervention au Conseil de sécurité de l’ONU qu’arriver à un accord avec l’Iran est très proche mais difficile. «L’UE s’attèle, dans les jours à venir, à régler les différends restés en suspens et parvenir à un accord nucléaire avec l’Iran.», a - t - elle fait remarquer.