Le " fou de Tel - aviv " a enfin parlé!
Le PM sioniste est entré cet après midi, et au milieu de très fortes mesures sécuritaires dans le congrès avant de commencer un discours qui selon de nombreux analystes aurait la valeur d ' un séisme dans les relations de part et d ' autre.
Netanyahu a débuté son discours en tentant de jouer l ' apaisement: " mon discours ne suit aucun objectif politique ", un méga mensonge dans la mesure où le monde entier reproche à Netanyahu sa volonté de faire de la politiue étrangère d ' Obama, un enjeu électoraliste. par crainte de froisser Obama, il a enchaîné ensuite le remerciement tout en cherchant à montrer que le congrès est uni derrière lui: " peu importe dans quel camp vous vous placez. Vous, vous êtes toujours de nos côtés… " Netanyahu a rendu ensuite hommage à Obama, pour ses aides financières au dome de fer, son soutien à Israël pendant l ' offensive contre Gaza " … il a ensuite déclenché sa triade anti iranienne: " le Guide iranien twitte en anglais et dans ses messages il dit vouloir enrayer Israël de la carte… l ' Iran est une menace non seulement pour Israël mais pour le monde entier. … L ' Iran s ' est emparé de quatre capitales arabe, Bagdad, Beyrouth, Sanaa, Damas, a affirmé Netanyahu, dont le régime est coupable du meurtre des milliers d " arabes depuis 48. Netanyahu, connu pour son soutien aux terroristes takfiris, ses visites rendus aux terroristes hospitalisés à Tel - aviv, a établi un parallèle entre l ' Iran et Daech pour affirmer: " l ' Iran et Daech se disputent la couronne de l ' islam jihadiste et le pire sujet qui existe, c ' est le risque de voir le terrorisme se doter d ' arme nucléaire " et Netanyahu d ' ajouter: " l ' accord nucléaire proposé à l ' Iran lui fera des concessions alors que le régime iranien est extrémiste et continue à crier " A Bas l ' Amerique " … " l ' Iran ne deviendra jamais l ' ami des Etats Unis "