Oscars 2015: les grosses productions américaines récompensées

En dépit des effets spéciaux foireux, de la post - production bancale et d’un scénario cousu de fil blanc, c’est bien la sérieDaeshqui remportela palmel’Oscar avec un impact planétaire sans précédant au box - office.Gageons que malgré tous ces défauts et le message d’incitation au choc des civilisations qu’elle véhicule, cette série va se poursuivre pour une nouvelle saison. Probablement pire, voire… apocalyptique?

Cérémonie officielle des 87eAcademy Awards

En ces temps troublés, gardons le moral grâce au « rêve américain». Une splendide cérémonie qui a récompensé les chefs d’œuvre d’Hollywood: que du beau, du bon, et du gratin! Et le sérieux n’a pas été oublié, comme l’a souligné la presse française:
Oscars 2015: une cérémonie très politique. Discrimination raciale, immigration, sexisme… les lauréats desOscarsont prononcé des discours militants très forts qui ont électrisé l’assistance et les cinéphiles. • Patricia Arquette sur les inégalités entre hommes et femmes(une déclaration saluée par Meryl Streep, qui a brandi le poing) • John Legend et Common sur le racisme et la liberté d’expression(tousCharlie!) • L’appel à la différence de Graham Moore, etc.Le Figaro, 23 février 2015