Le 16 février 2015 à 09h00 - par Normalement, le chocolat noir ne contient pas de lait. Pourtant, l ' agence de sécurité sanitaire américaine met en garde les intolérants au lactose car des traces de lait ont été identifiées dans plus de la moitié des tablettes de chocolat noir vendues aux Etats - Unis.Vous êtes allergique aux protéines de lait de vache et vous craquez régulièrement pour un carré dechocolat noirsans culpabilité? En théorie, vous avez bien raison! Dans la réalité, vous feriez bien de vous méfier un peu plus. La Food and Drug Administration(FDA), l ' agence de sécurité sanitaire américaine, a découvert que 59% des produits à base de chocolat noir vendus aux Etats - Unis contiennent des traces de lait. Normalement, la recette contient seulement du cacao, du beurre de cacao et du sucre. La FDA a analysé plus de 100 tablettes de chocolat noir de marques différentes pour parvenir à ce résultat. Des conclusions qui peuvent être inquiétantes pour les consommateurs allergiques aux protéines de lait de vache. D ' autant plus que la présence de lait n ' est pas indiquée sur l ' emballage alors que la législation américaine impose d ' informer le consommateur de la présence d ' allergènes. Aucune étude comparable n ' a été menée en France mais on peut imaginer que certains chocolats noirs vendus aussi bien aux Etats - Unis qu ' en Europe contiennent des protéines de lait. La FDA tente d ' expliquer la présence de l ' allergène dans le chocolat noir par le fait que ce sont les mêmes usines qui fabriquent le chocolat au lait et le chocolat blanc.
Les symptômes de l ' allergie aux protéines de lait de vache
L'allergie aux protéines de lait touche surtout les nourrissons et les enfants de moins de 3 ans. Elle se traduit par des symptômes dermatologiques (rougeurs, tiraillements), ainsi que par des symptômes digestifs (tels que régurgitations, constipation, diarrhée ou maux de ventre). Dans la plupart des cas, l'allergie aux protéines de lait de vache disparaît. Un enfant sur deux en guérit avant l'âge de deux ans, trois sur quatre avant l'âge de trois ans et neuf sur dix avant l'âge de six ans. Certains adultes souffrent pourtant d'allergie aux protéines de lait de vache. Les symptômes peuvent être graves et aller jusqu'à l'œdème de Quincke. Il faut donc absolument que la personne allergique supprime le lait de vache de son alimentation.