Le journal al Rai al Youm cite les milieux sécuritaires d'Israël pour souligner à quel point le récent discours de Nasrallah est pris au sérieux. " les israéliens attachent une importance de choix à ces propos et y voient la stratégie à venir du Hezb" " C'est ainsi que l'analyste militaire de Haaretz y revient en affirmant que Nasrallah a tenté en quelques sorte de rééulibrer les rapports de force en opposant au raid de Quneitara , celui mené contre Chebaa. c'est un fait domais claire : la moindre attaque israélienne contre le Liban et la Syrie sera ripostée par le Hezbollah . Israël ne peut défendre tout et en dépit des mesures qu'il a prises , le Hezbollah saura toujours trouver une brêche à s'y infiltrer. d'où cette partie du discours de Nasrallah où il affirme pouvoir frapper l'armée israélienne n'importe où, n'importe comment. l'opération de Chebaa l'a montré : le Hezbollah est une organisation créative et experte en la matière A Chébaa tout comme dans son attaque de 2014 contre une patrouille israélienne dans cette même région, le Hezbollah n'a pas été loin de faire infliger de très grosses pertes à Tsahal. après la récente opération contre Chebaa, le calme est certes de retour mais n'empêche que les commandants de l'armée israélienne se sentent préoccupés . une question ne cesse de se poser à eux : comment pourrait-on faire face au Hezbollah sans lui laisser l'occasion de faire recours à ses missiles et d'étendre la guerre à d'autres fronts en Israël ?