Maintes raisons permettent d ' être sceptique au sujet des attentats qui ont eu lieu dernièrement à Paris. Placer ces attentats dans leur véritable contexte géopolitique et s ' interroger sur ceux qui en profitent suffisent pour en accuser Washington et «Tel - Aviv».
La version officielle au sujet de l ' attaque qui a visé les bureaux de Charlie Hebdo est entachée de faiblesses que des observateurs occidentaux ont longuement énumérées et commentées. Ils se sont arrêtés particulièrement devant le haut professionnalisme avec lequel l ' opération a été menée. Ils ont également signalé des «facilités» ayant permis son accomplissement. Par conséquent, ils ont remarqué sa ressemblance aux attentats terroristes que l ' Otan perpétrait dans des pays européens de l ' Ouest dans le but d ' en accuser l ' Union soviétique et de contraindre les gouvernements de ces pays de se plier aux diktats de Washington qui, le plus souvent, portaient préjudice aux intérêts nationaux européens.Le terrorisme est américainCes observateurs ont donc considéré ces attentats comme étant du même genre de ceux télécommandés par les Etats - Unis qui utilisent pour leur exécution des services de renseignement affiliés à l ' Otan et ses alliés. Beaucoup d ' exemples dont les attentats du 11 septembre 2001 sont à l ' appui. Des documents émanant il y a quelques mois de Human Right Watch et diffusés par des mass médias occidentaux affirment que le FBI a poussé - parfois en les payant - des centaines de Musulmans américains souffrant de situations difficiles ou de problèmes mentaux et psychiques à commettre des attentats terroristes avant de mettre leurs activités en échec et les arrêter. Ces agissements crapuleux avaient pour but de justifier les lois antiterroristes et permettre aux forces de l ' ordre de prétendre protéger la sécurité des Américains. De hauts responsables américains ont reconnu ces faits mais en les justifiant par le fait que les individus en question seraient des terroristes en puissance susceptibles d ' être encadrés par al Qaeda au cas où ils ne le sont par les services américains.

Et le terrorisme israélien?

A noter que ce pronostic confirme le point de vue de certains responsables turcs qui ont accusé le service de renseignement israélien(le Mossad) d ' être derrière les attentats de Paris. Qu ' il s ' agissait du Mossad ou de n ' importe quelle autre organisation terroriste parmi celles affiliées à l ' Otan comme les groupes terroristes takfiris, les attentats de Paris étaient destinés à servir certains intérêts. De ce fait, l ' identification de ceux qui en profitent peut servir à déterminer les véritables commanditaires des attentats. L ' entité sioniste est la première à en profiter. L ' attentat commis par un terroriste français d ' origine arabe et qui a fait quatre morts parmi les Juifs français a réconforté la propagande sioniste qui présente les Arabes et les Musulmans comme des terroristes et «Israël» comme un pays pacifique perpétuellement soumis à la menace terroriste. En même temps, il a donné un coup de fouet au plan israélien visant à renforcer l ' émigration des Juifs français vers la Palestine occupée. Il a permis également à Benjamin Netanyahu, qui a pris la tête de la manifestation de Paris, de redorer son blason et celui de son entité terroriste. Par ailleurs la reconnaissance de l ' Etat palestinien par l ' Union européenne a renforcé le désir israélien de punir la France en tant que l ' un des pays les plus influents de l ' Union.

La guerre contre la Russie

Le profit tiré par Washington n ' est pas moins important. Les attentats ont constitué un message clair en ce qui concerne la position française vis - à - vis de la situation en Ukraine. Washington s ' efforce en fait de pousser les Européens vers plus d ' engagement contre la Russie dans une guerre perçue par les faucons américains comme le seul issu de la crise économique qui frappe les Etats - Unis. On sait à cet égard que les Européens ont commencé à se plaindre au sujet des sanctions que les Américains les obligent d ' imposer à la Russie alors que Moscou y riposte en exerçant des pressions qui font plus de dégâts aux économies européennes. L ' été dernier, les pays membres de l ' Union européenne étaient sur le point de s ' accorder sur l ' annulation des sanctions en question. C ' est alors que les Américains ont eu recours à la méthode terroriste en enjoignant à leurs suppôts ukrainiens de faire descendre l ' avion de transport malaisien pour en accuser les partisans de la Russie. Cela a été suffisant pour faire monter la tension et stopper, deux jours avant la signature de l ' accord, l ' annulation des sanctions. Quelques jours avant les attentats de Paris, le président français et la chancelière allemande avaient donné des déclarations allant dans le sens de l ' annulation des sanctions contre la Russie à un moment où Washington fait tout son possible pour attiser le conflit en Ukraine. Les Attentats de Paris prennent ainsi tout leur sens en tant qu ' avertissement américain face aux hésitations européennes quant à l ' engagement avec plus de force dans un affrontement avec la Russie.