Dans son premier discours depuis l’attaque du régime sioniste contre Quneitra, le secrétaire général du Hezbollah libanais, Seyyed Hassan Nasrallah, affirme que la Résistance ripostera à chaque attaque israélienne.
«Le Hezbollah ne veut pas de nouvelle guerre avec Israël même s’il ne la craint pas; toute action du régime sioniste contre le Hezbollah ne restera pas impunie», a affirmé vendredi Seyyed Hassan Nasrallah, lors d’un discours retransmis en direct d ' une cérémonie d ' hommage aux six membres du Hezbollah tués en martyre dans un raid aérien du régime sioniste à Quneitra dans le Golan syrien le 18 janvier. «Après ce qui a été un assassinat en bonne et due forme, en plein jour, les règles d’engagement sont caduques. Il n’y a plus désormais de fronts différents. Il est de notre devoir légal, moral et humain de faire face à toute agression, n’importe où, à tout moment et de la façon que nous jugeons appropriée», a - t - il prévenu. De son côté, le ministre des Affaires étrangères du régime sioniste Avigdor Lieberman a critiqué la politique de Netanyahou visant à maîtriser la tension avec le Hezbollah. «La politique d ' Israël de confinement, qui vise à maîtriser la tension, finira par nuire à la sécurité et à la dissuasion d’Israël à long terme», a critiqué Avigdor Lieberman. Il a ensuite ajouté que le Hezbollah cherchait à transformer le Golan syrien en une base d’où il puisse attaquer Israël.