Des analyses continuent de fuser de partout sur les réelles motivations qui ont poussé Netanyahu à bombarder dimanche après midi le rif de Damas et des régions près des frontières libanaises: le site d ' analyse AL waqt, estime que le double raid contre la Syrie, ne visait pas le Hezbollah, au contraire de ce que confirment certains médias mais bel et bien la banlieue de Damas où sont situés deux unités de la défense anti aérienne de l ' armée syrienne. " en effet ces attaques n ' ont aucun rapport avec les armements du Hezbollah. ces raids ont été lancés depuis le territoire israélien et à l ' aide des avions trop sophistiqués " " en effet, les raids aériens ont été menés simultanément à l ' offensive de daech et de Al Nosra visant à s ' emparer de la localité de Cheikh Misskin à 35 kilomètres du sud de Damas, ce qui renforce l ' hypothèse selon laquelle Israël commandait pratiquement l ' offensive takfirie contre les régions du sud à savoir Quneitara, Daraa et Sewida " " le fait qu ' israêl ne bombarde pas les positions des takfiris dans le sud de la Syrie.