Les sources syriennes ont confirmé les raids israéliens de cet après - midi, menés, à deux reprises, contre la ville de Dimas, dans le rif Ouest de Damas, où est située une base aérienne importante, ainsi que la localité de Koum al - Weyssa, à rif de Quneitra. Les chasseurs sionistes ont bombardé les positions de l ' armée syrienne, les entrepôts d ' armes de l ' armée autour de la base aérienne de Dimas. A Koum al - Weysa, l ' aviation sioniste a frappé le siège du bataillon 90 de l ' armée syrienne, situé à rif de Quneitra. La DCA de l ' armée syrienne, installée à l ' aéroport de Meza, aurait abattu l ' un des chasseurs, via ses missiles, et ce chasseur se serait écrasé, à rif de Deraa, dans la ville de Hara. la TV syrienne a confirmé cette information. Israël s ' est refusé, jusqu ' à présent, à s ' exprimer, sur le sujet. En 2013, les chasseurs sionistes avaient bombardé cette même localité, à rif de Damas, ainsi que la localité de Jamariya. Les chasseurs sionistes auraient pénétré le ciel syrien, via le Liban, depuis la localité de Yafour, à rif de Damas. Quneitra est, en ce moment, le théâtre de très violents combats entre les terroristes et l ' armée syrienne, libanaise et le Hezbollah, et leurs échecs successifs ont poussé Israël à intervenir directement.