Pour la première fois, Washington a confirmé, mardi 2 décembre, que la coalition qu'elle mène n'est pas la seule à lutter contre les djihadistes de l'Etat islamique enIrak et en Syrie. Le contre-amiral John Kirby, porte-parole du Pentagone, a reconnu que ce dernier disposait d' «indications»suggérant que les Iraniens« ont lancé des raids aériens avec des avions F - 4 Phantom ces derniers jours»en Irak. Ses déclarations intervenaient après que la chaîne Al - Jazeera a montré des images d ' avions semblant être des chasseurs F - 4, similaires à ceux utilisés par l ' armée de l ' air iranienne. Ces avions attaquaient des cibles dans la province de Diyala, frontalière de l ' Iran.AUCUN LIEN AVEC LA COALITIONM. Kirby a cependant précisé:«rien n ' a changé concernant notre politique selon laquelle nous ne coordonnons pas nos activités avec les Iraniens». L'armée iranienne est active au sol, assistant les chiites et les sunnites ainsi que des unités de l'armée irakienne, mais c'est la première fois que Washington confirme des raids aériens menés par des avions de chasse iraniens contre le groupe EI. L'Iran, qui entretient des liens étroits avec Bagdad, a également mis à la disposition de l'Irak des avions de type Soukhoï Su-25.