Ahmad al-Sa'ati, une figure de proue de l'opposition de Bahreïn et ancien membre de l'Assemblée nationale - corps- législatif de Bahreïn a déclaré dans une conférence de presse dans la capitale du petit royaume, Manama, que le régime despotique de Bahreïn a utilisé sa machination politique habituelle et avait fabriqué une partie politique al-Watan ou La Nation afin de semer la discorde et la sédition parmi les gens de Bahreïn de l'élection parlementaire à venir. Al-Sa'ati révélé que parrainé par le gouvernement, le Partie al-Watan désignera 8-15 candidats aux élections législatives et municipales à venir. Il a ajouté que le Parti d'Al-Watan tente de se présenter comme un courant politique modérée, laïque et populaire. Al-Sa'ati a souligné le fait que le régime cherche à créer une force politique pour contester les partis d'opposition de Bahreïn, diminuer leur influence, et le souffle de leur réputation.