Le marché noir des hydrocarbures au Proche - Orient devient une des principales sources de financement des groupes terroristes liés à Daech, a estimé à Astana le directeur du Service fédéral de sécurité(FSB) de Russie Alexandre Bortnikov.

Daech a mis la main sur plusieurs champs pétrolifères et gaziers en Irak et en Syrie, une importante source de revenus pour ce groupe qui a proclamé un " califat " sur les territoires saisis dans ces deux pays. " Daech devient de plus en plus indépendant financièrement grâce au soutien des régimes rétrogrades, aux revenus provenant du trafic de drogue, de la traite d’hommes et d ' autres activités criminelles, mais aussi et surtout de l ' extraction illégale du pétrole ", a indiqué Bortnikov lors de la 37eréunion du Conseil des chefs des structures de sécurité et des services secrets des pays membres de la Communauté des Etats indépendants(CEI). Selon le patron du FSB, la situation au Proche - Orient est explosive, le marché parallèle des hydrocarbures étant en réalité l ' une des principales sources de financement du terrorisme. Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté fin juillet dernier une déclaration, condamnant l’achat du brut aux organisations terroristes en Syrie et en Irak, comme Daech et le Front Al - Nosra, l ' argent ainsi récolté servant à financer le terrorisme.