Le régime sioniste a décidé de fermer les passages frontaliers de la bande de Gaza, pour ses raisons inconnues.
Tandis que les infrastructures de la bande de Gaza, détruites, pendant les attaques de l’armée du régime sioniste, doivent être reconstruites, le plus rapidement possible, le régime sioniste a annoncé qu’il ferme, dimanche, les passages frontaliers de Gaza. Tel - Aviv prétend que cette décision a été prise, suite au tir de plusieurs roquettes vers les régions occupées en 1948. Les autorités sionistes disent que les passages frontaliers de la bande de Gaza ne seront rouverts, que dans des cas d’urgence. Ainsi, le passage frontalier de Rafah, qui est le seul point de contact de Gaza avec le monde extérieur, sera fermé, pour une durée indéterminée.