« La région a besoin de la volonté politique des pays du Moyen - Orient pour contrer les menaces, a fait remarquer le ministre des Affaires étrangères, Mohammad - Javad Zarif.

Vendredi, au terme de la 4èmeconférence ministérielle du processus d’Istanbul à Pékin, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad - Javad Zarif, a rappelé que les menaces qui mettent en danger la paix et la sécurité mondiales via l’extrémisme et le terrorisme. « Il semblerait que tous les pays aient enfin compris cette réalité qu’il fallait combattre avec sérieux ces menaces, a réitéré Zarif. Il a également fait allusion à ses rencontres importantes avec les autorités chinoises pour dire que ces entretiens avaient traité différents thèmes concernant les relations sino - iraniennes, les rapports stratégiques, les coopérations économique, politique et internationale ainsi que les coopérations sur le plan énergétique.

Quant à sa rencontre avec le président afghan, le ministre des Affaires étrangères a indiqué que les deux parties ont eu des échanges de vue à propos des coopérations avec le gouvernement d’union nationale afghan, la stabilisation de l’Afghanistan et les modalités du rôle de la RII dans ce processus.

Le chef de la diplomatie iranienne a aussi évoqué ses rencontres avec ses homologues turc, turkmène et pakistanais. « Ces entretiens étaient axés sur les thèmes différents dont les relations bilatérales, le règlement des problèmes entre les pays, les affaires frontalières et le lancement d’un mécanisme sérieux concernant les frontières irano - pakistanaises pour endiguer l’infiltration des éléments terroristes, qui veulent franchir la frontière.