Selon l ' agence de presse turque, le commandement des forces terrestres a passé en revue les forces déployées, le long des frontières avec la Syrie. Dans le même temps, la journaliste de CNN, Christiane Amanpour, citant un entretien encore non publié avec le Premier ministre turc, Davutoglu, a affirmé que la Turquie était prête à lancer une offensive terrestre contre État islamique, si les Etats Unis acceptent de prendre en compte, dans leur stratégie, une attaque directe contre les positions de Bachar al - Assad. " La Turquie est prête à apporter une aide humanitaire à Kobani, mais le maintien d ' Assad au pouvoir ne fera que favoriser l ' avancée de Daesh(!!) et la chute en série de villes syriennes entre les mains d ' État islamique "! Selon Amanpour, Davutoglu aurait, aussi, réclamé l ' établissement d ' une zone d ' exclusion aérienne. Il s ' agit du premier entretien accordé par Davutoglu, à titre de Premier ministre, à la chaîne CNN.