«L ' opération militaire de l ' Otan contre la Syrie est similaire à celle contre la Libye, peut - être, on peut la baptiser «l ' opération Libye II». En outre, le Président américain, Barak Obama a dit qu ' il est possible d ' instaurer «la zone d ' exclusion aérienne», au - dessus de la Syrie. Selon ce rapport, les récentes déclarations du Secrétaire américain à la défense, Chuck Hagel et le chef d ' Etat - major de l ' armée américaine qui ont parlé de la tentative des Etats - Unis d ' instaurer «une zone d ' exclusion aérienne» au - dessus de la Syrie, correspond bien à l ' un des rêves de l ' Otan, depuis le début de la crise en Syrie. Selon le récent rapport du New York Times, le Secrétaire américain à la défense a annoncé dixit que «nous avons débattu de toutes les éventualités et nous poursuivrons de parler de ce que les Turcs jugent nécessaire». Par ailleurs, le général Martin Dempsey avait dit, que «l ' instauration de la zone d ' exclusion aérienne et un mur tampon pourraient devenir, dans un laps du temps, une éventualité». Et Global Research de poursuivre: «La mise en œuvre d ' une zone d ' exclusion aérienne ou la création d ' un mur tampon seraient en effet une déclaration de guerre à la Syrie, car la mise en œuvre d ' un tel plan nécessite l ' accomplissement des raids aériens contre les systèmes de défense anti - aériens de la Syrie». Et d ' indiquer: «Par ailleurs, les récents raids en Syrie ont été menés contre une région qui était, un certain temps, un lieu de passage des forces de Daesh à l ' intérieur du territoire turc, via la frontière de Turquie, mais, elle est devenue, aujourd ' hui, un lieu de passage pour les réfugiés syriens. Donc, ces frappes sont une tentative de restaurer la sécurité dans cette région, de rouvrir les frontières pour le flot des forces supplémentaires de Daesh de la Turquie en Syrie et de faire introduire les équipements supplémentaires pour ce groupe». Et ce rapport de préciser: «les forces de l ' Otan devront anéantir la DCA syrienne, pour renverser, totalement, Assad, devenu un obstacle pour l ' Occident dans la région et également pour avancer les objectifs géopolitique de l ' Occident consistant à affaiblir l ' influence et la position de la Russie dans la région. Bien que les Etats - Unis avouent que cette œuvre est très dangereuse. C ' est pour cette raison que l ' Occident emploie ses forces proxy(par procuration) pour éliminer la base aérienne de la Syrie dans l ' Est de ce pays et libérer ainsi la moitié de l ' espace aérien de la Syrie pour effectuer des raids». Et Global Research de conclure: «Même les raids menés contre les raffineries sous prétexte de combattre Daesh suivent un objectif beaucoup plus noir et assombri. C ' est vrai que les forces de Daesh avaient sous leur contrôle les raffineries dans l ' Est du pays, mais l ' armée était en train de restituer ces régions et d ' en arracher le contrôle aux terroristes. C ' est exactement, ce qui s ' est passé, dans la région de Deir Ezzor où l ' armée syrienne avait mené d ' intenses attaques contre les forces de Daesh, y avait assiégé les terroristes, et était sur le point de reprendre le contrôle total de cette région, une occasion qui avait perdue, avec les raids aériens des Etats - Unis et l ' anéantissement des infrastructures de ces raffineries».