Dans un discours prononce ce mercredi soir, le président Obama affirme que Daech pose un danger direct aux Etats Unis et qu ' il a donné l ' ordre aux commandants de son armée d ' agir de façon appropriée contre ce groupe mais que les Etats Unis n ' engageront aucune troupe au sol et ne passeront pas à l ' offensive terrestre contre Daech. …la fin de la guerre en Afghanistan ne signifie pas la fin des dangers pour les Etats Unis " les analystes politiques relèvent la présence du secrétaire à la défense Chuck Hagel au congrès signe qu ' il existe des divergences entre l ' administration et le Capitol. en effet, il se peut que le sénat et le congrès refusent de voter le plan américain d ' intervention en Irakpuis en Syrie. les analystes soulignent aussi l ' échec de la conférence de Paris, trop divisée sur la manière d ' agir contre Daech. la conférence a été aussi marquée par l ' opposition de l ' Irak à une ré occupation de son territoire par les forces US. l ' ensemble de ces facteurs semble avoir décidé Obama de faire machine arrière!