Selon le journal AsSafir, qui cite les sources proches de la Résistance libanaise, certains pays arabes ont demandé à Israël de lancer des opérations éclaires contre le Hezbollah sous prétexte des missiles tirés depuis le sud du Liban contre Israël. ces pays arabes se seraient déclarés prêts à soutenir financièrement et de façon inconditionnelle le régime sioniste. et AsSafir d ' ajouter: " cette demande des pays arabes est restée pour le moment sans réponse de la part d ' Israël qui sait que la présence du Hezb en Syrie n ' a rien ôté de sa puissance militaire. les israéliens se rapportent constamment à des rapports de renseignement sur la puissance de frappe du Hezbollah: la présence militaire de la Résistance a de surcroit renforcé ses compétences et sa puissance de feu. Israël s ' inquiète de la future confrontation avec le Hezbollah qui risque de s ' étendre non pas au sud du Liban mais bien au nord d ' Israël ". selon AsSafir, les parties arabes en question ont même réitéré leur demande d ' attaque contre le Hezbollah après l ' entrée en vigueur de la trêve illimitée à Gaza. ces parties arabes expliquaient que la défaite d ' Israël à Gaza demande à être réparée et que le seul moyen pour le faire reste le fait d ' aattaque une banque de cibles du Hezbollah. " et AsSafir de poursuivre: " cette seconde tentative s ' est aussi heurtée à la fin de non recevoir de Tél - aviv car Israël sait que le moindre agissement contre le Hezbollah déclenchera une avalanche de missiles et de roquettes hezbollahis contre Israël.